Médecine intime

La médecine intime a pour but d'améliorer la sexualité féminine et l'aspect esthétique local.

La médecine intime poursuit les mêmes objectifs que la chirurgie intime, en s’attachant au rajeunissement et à la réparation des zones génitales, mais elle se cantonne à des moyens moins invasifs et moins coûteux. Gynéco Marseille propose différentes interventions en médecine intime, telles que l’injection d’acide hyaluronique et le laser pour resserrer les tissus. Consultez nos annonces ci-dessous pour en savoir plus.

L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans le corps humain et utilisée depuis longtemps dans de nombreuses indications (esthétique, rhumatologie). Il a pour effet d’augmenter l’hydratation des tissus environnant et de créer un effet volumateur.

Il existe désormais un acide hyaluronique adapté à la gynécologie : DésirialR et Désirial PlusR, développé par les laboratoires Vivacy. Selon la molécule utilisée et son site d’injection, l’acide hyaluronique a plusieurs applications :

  • corriger la sécheresse vaginale, après la ménopause ou à l’issue de certains traitements.
  • améliorer certaines douleurs pendant les rapports (dyspareunies), comme les fissures et brides vulvaires, les cicatrices d’épisiotomie ou de déchirures obstétricales.
  • augmenter les sensations pendant les rapports en cas d’hyperlaxité vaginale (vagin trop large) ou syndrome de relâchement vaginal.
  • améliorer l’aspect esthétique des grandes lèvres en les repulpant.
  • voire améliorer certaines fuites urinaires minimes ou prolapsus débutants.

Comment se déroule une injection ?

Une consultation préalable est indispensable afin de confirmer l’indication, préciser la technique à utiliser, donner des explications détaillées à la patiente. Un devis est établi et un consentement doit être rempli et signé.

Une heure avant le rendez-vous, la patiente applique un gel anesthésiant sur la zone indiquée. Une anesthésie locale complémentaire peut être réalisée en début de séance, selon la zone à traiter.

L’injection proprement dite s’effectue ensuite au cabinet, sur un fauteuil de gynécologie. Classiquement, plusieurs injections sont réalisées à l’aide d’une fine aiguille, puis la zone est massée afin de bien répartir le produit. La séance dure environ 10 à 15 minutes.

Il est ensuite recommandé d’éviter les rapports pendant 72 heures.

L’effet attendu s’observe 5 à 6 jours après l’injection et dure environ 9 à 12 mois, le produit étant totalement résorbable.
Le plus souvent, une seule séance est suffisante, mais une deuxième séance peut être indiquée dans certains cas.

Le laser en gynécologie

Le Laser est utilisé depuis très longtemps en esthétique, notamment pour son effet de resserrement des tissus.

Depuis peu, des applications se sont développées en gynécologie dans le but d’améliorer la sexualité féminine.

Le Laser Gynelase a été développé spécifiquement pour la gynécologie avec pour objectif :

  • d’améliorer la lubrification vaginale en cas de sécheresse.
  • d’augmenter les sensations pendant les rapports en resserrant les parois du vagin.
  • de corriger les formes débutantes d’incontinence urinaire d’effort et de prolapsus.

La séance se déroule en cabinet, sans aucune anesthésie, sans douleur et dure 5 à 10 minutes. En général, 2 séances sont nécessaires à 1 mois d’intervalle. Après les séances, il est recommandé d’éviter les bains (douches autorisées), les rapports et les tampons pendant 10 jours.

Les résultats sont ressentis dès les premiers jours qui suivent la séance et sont durables dans le temps (au moins 1 an).

L’efficacité de ce Laser apporte aujourd’hui un taux d’amélioration proche de 100% des patientes.

Augmentation du point G

L’existence même du point G ou zone G est un vieux débat en gynécologie. Qu’il soit réel ou imaginaire, il semble que certaines zones du vagin sont plus riches en terminaisons nerveuses que d’autres. Ainsi la face antérieure du vagin, quelques centimètres en arrière de l’urètre, paraît très innervée.

L’idée est donc de proposer une technique qui augmente la stimulation de cette zone lors des rapports, dans le but d’augmenter le plaisir féminin. Le principe est d’injecter de l’acide hyaluronique de chaque côté de l’urètre, après une anesthésie locale, pour provoquer un massage de la zone pendant les rapports.

Les résultats étant très subjectifs, il est difficile d’évaluer l’efficacité de cette technique, mais de nombreuses patientes rapportent une amélioration nette de leur plaisir. A noter que l’acide hyaluronique se résorbe totalement en 9 mois environ.

Vous souhaitez consulter l’un de nos spécialistes ?

Oops! We could not locate your form.