Infertilité

D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'infertilité se définie par l'absence de grossesse après plus d'un an de rapports sexuels réguliers sans contraception. Contrairement à la stérilité, l'infertilité n'est pas irréversible et des solutions existent.

Qu’est-ce que l’infertilité ?

L’infertilité est le terme utilisé pour qualifier le fait de ne pas réussir à concevoir alors que l’on est en âge de procréer. C’est le cas d’environ un couple sur 7 en France.

Quand l’infertilité est soupçonnée, le mieux est de ne pas tarder pour consulter car le temps passe vite surtout pour la fertilité a tendance à baisser avec l’âge (surtout chez la femme de plus de 35 ans)

Il faut savoir que l’infertilité est une affaire de couple. En effet, contrairement aux idées reçues, nous savons aujourd’hui que les causes d’infertilité sont dans environ un tiers des cas d’origine masculine, dans environ un tiers des cas d’origine mixte.

Infertilité : causes et diagnostic

L’infertilité pouvant venir de l’homme, de la femme, ou des deux, de nombreux facteurs entrent en jeux pour en définir la ou les causes. Dans certains cas, l’infertilité ne pourra pas s’expliquer.

Parmi les causes principales nous avons (liste non exhaustive) :

Chez la femme

  • L’insuffisance ovarienne précoce
  • Le syndrome des ovaires polykystiques
  • L’endométriose
  • L’obstruction tubaire

Chez l’homme

  • Anomalies des spermatozoïdes

Afin de trouver une cause de cette infertilité, plusieurs examens seront proposés. En pratique ces examens vont varier en fonction des cas. Mais les examens demandés en première intention le plus fréquemment sont :

Pour la femme

  • Une prise de sang à réaliser entre le 2e et 4e jour des règles : il s’agit d’un bilan hormonal
  • Une échographie pelvienne à réaliser entre le  2e et 4e jour des règles afin de compter le nombre follicules antraux et de vérifier l’absence de pathologies au niveau des ovaires et de l’utérus
  • Une hystérosalpingographie à réaliser en début de cycle dans les jours suivants les règles. Il s’agit d’une radio avec injection de produit de contraste permettant de visualiser la cavité utérine et la perméabilité des trompes.

Pour l’homme

  • Un spermogramme : il s’agit d’un recueil de sperme à effectuer dans un laboratoire après avoir respecté un délai d’abstinence de minimum 2 jours et maximum 5 jours avant l’examen

Vous désirez consulter pour infertilité ? Prenez rendez-vous avec l’un de nos spécialistes

La stimulation folliculaire

La FIV en détail

Comment se déroule un parcours FIV avec GynécoMarseille ?

L'AMP

Un dossier pour essayer de démystifier le parcours AMP

Le processus administratif

La procréation médicalement assistée est très règlementée en France...