Le déclenchement

Réalisé sur demande de la femme ou par nécessité médicale avérée, le déclenchement est une intervention fréquente en France.

La déclenchement de l’accouchement

Le déclenchement du travail est l’induction artificielle des contractions utérines avant leur survenue spontanée dans le but d’obtenir un accouchement par les voies naturelles chez une femme qui n’était pas jusque là en travail.

Avec un taux d’environ 22%, le déclenchement une intervention fréquente en France. On distingue le déclenchement pour raison médicale et le déclenchement dit « de convenance ». En fonction de la patiente, plusieurs méthodes existent pour déclencher artificiellement le travail.

Vous êtes enceinte et désirez faire votre suivi avec GynécoMarseille ?

Dans quels cas déclencher l’accouchement ?

Les indications médicales les plus fréquentes pour le déclenchement

  • Le dépassement de terme
  • Rupture prématuré des membranes sans mise en travail
  • Le diabète
  • Grossesse gémellaire
  • Grossesse pathologique nécessitant un déclenchement
  • Pathologie maternelles nécessitant la fin de la grossesse

Dans quels cas envisager un déclenchement pour indications non médicales ?

Un déclenchement pour une indication non médicale ne peut être envisagé que si les conditions suivantes sont réunies :

  • utérus non cicatriciel
  • terme précis
  • à partir de 39SA+0jours(273jours);
  • col favorable
  • demande ou accord de la patiente, et information des modalités et des risques potentiels

Il n’existe pas de bénéfices démontrés à un déclenchement sans raison médicales

Lorsque ces conditions sont réunies, l’évolution du travail, la durée, la douleur, l’éventualité d’une césarienne ou l’état de l’enfant à la naissance n’est pas différente de celle d’un accouchement qui se déclenche spontanément.

Les méthodes de déclenchement

Il existe différentes méthodes de déclenchement. Votre gynécologue vous en proposera, en fonction de vos antécédents, du contexte, de la raison du déclenchement et des conditions locales (l’ouverture ou non de votre col de l’utérus).

Le décollement des membranes

Un décollement des membranes peut être proposé quand un déclenchement sans raison médicale urgente est envisagé.
À savoir décollement de membranes :

  • Il ne provoque pas à chaque fois le déclenchement de l’accouchement
  • Il peut être douloureux
  • Il peut entraîner des saignements plus fréquents lors des touchers vaginaux

Les prostaglandines

Quand le col n’est pas ouvert ou peu, il faut le préparer. Pour cela on utilise les prostaglandines sous forme de gel ou de tampon. Le déclenchement avec des prostaglandines peu durer plusieurs heures, il faut s’y préparer. Le déclenchement (c’est à dire la pose du gel ou du tampon) s’effectue en salle de naissance. Vient après une surveillance d’environ 2 heures.

Ensuite, dans la plupart des cas, il sera possible de retourner en chambre, déambuler, manger, boire, se reposer en attendant les contractions.

L’ocytocine

Il s’agit d’une perfusion.
On l’utilise lorsque le col est ouvert ou que les raisons du déclenchement imposent un une naissance rapide.
Le déclenchement par ocytocine a lieu directement en salle d’accouchement.

Les contractions arrivent en général assez rapidement après le début de la perfusion.

En fonction du contexte et des souhaits, une anesthésie péridurale pourra être mise en place.

Photo d'un bébé né par césarienne

La césarienne

La césarienne est une intervention chirurgicale. Comment se déroule-t-elle ?
femmes qui font du yoga pendant la grossesse à Marseille

La préparation

Quelles sont les méthodes de préparation à l'accouchement ?
femme qui fait son suivi de grossesse

Le suivi de grossesse

Comment se déroule le suivi de grossesse ? Quels sont les RDV à prendre ?