La césarienne

La césarienne est une intervention chirurgicale. Par une incision de la paroi abdominale et utérine, l'enfant est extrait du ventre de la mère. La césarienne peut être programmée ou réalisée pendant le travail en fonction de son déroulement.

À propos de la césarienne

La césarienne est une intervention chirurgicale ayant pour but de réaliser la naissance de l’enfant par une incision cutanée et de l’utérus sous anesthésie locorégionale (péridurale, rachianesthésie) ou, plus rarement, sous anesthésie générale.

Une césarienne peut être réalisée de façon programmée, c’est-à-dire qu’elle est prévue à l’avance, ou en urgence. Dans les deux cas, il s’agit d’une intervention relativement courte, entre 15 et 30 minutes. À ce jour, il s’agit d’une technique maîtrisée où les complications maternelles sont rares.

Si le taux de césarienne augmente progressivement en France, il se stabilise aux environs de 20% depuis 2010.

Femme césarisée avec son bébé

Les indications de la césarienne

Les indications sont nombreuses et variées. Certaines sont prévisibles (antécédents de plusieurs césariennes, placenta bas inséré,…) et conduisent donc à une césarienne programmée à l’avance.

D’autres césariennes sont imprévisibles et sont donc réalisées en urgence : absence de dilatation du col, anomalies du rythme cardiaque fœtal,…

Les types de césariennes

La césarienne en urgence

La césarienne peut être réalisée en urgence. De nombreuses raisons peuvent conduire à pratiquer une césarienne en urgence, mais il s’agit avant tout de faire naitre l’enfant dans les meilleures conditions possibles, tout en préservant la santé et le bien-être de la mère.

La césarienne programmée

La césarienne peut être programmée lorsque les conditions, chez la mère ou chez l’enfant, ne sont pas favorables à un accouchement par les voies naturelles. La date sera convenue avec votre obstétricien en général aux alentours de 39 semaines d’aménorrhée.

La césarienne dite « de convenance »

L’évolution de la relation entre le médecin et le patient peut aboutir à une demande pour confort personnel d’une césarienne en fin de grossesse sans indication médicale. Cette décision ne peut être prise qu’après discussion avec la patiente et après évaluation des risques et des bénéfices.

À ce jour, il n’a jamais été démontré que la césarienne améliorait la sécurité de la patiente ni celle de l’enfant à naître.

Les techniques de césarienne

La césarienne se fait par une incision cutanée en général horizontale au niveau du pubis. Les muscles abdominaux sont simplement écartés le plus souvent, parfois en partie sectionnés. On réalise ensuite une incision sur l’utérus, par laquelle sera extrait l’enfant.

On réalise ensuite une fermeture des différents plans : utérus, aponévrose musculaire, peau.

Récemment deux techniques ont permis de diminuer les douleurs et la longueur de l’intervention :

  • la technique digitale de Cohen Starck
  • la césarienne extra-péritonéale que nous réalisons dans certains cas.

Le but est de diminuer au maximum la durée de la convalescence pour une meilleure adaptation entre la mère et son enfant.

Pour le bien-être de la mère

La personne qui vous accompagne

Il est en général permis à la personne qui vous accompagne de rester avec la mère pendant la césarienne et ainsi d’assister à la naissance.

Le casque virtuel

Ce casque permet aux mamans d’être connectées pour garder le lien avec leur bébé après une césarienne.
Il a pour but de ne pas voler les premiers instants de la vie de leur bébé, les mères peuvent désormais rester en contact avec leur nouveau-né en salle de réveil grâce à la réalité virtuelle. Les images sont captées dans la chambre du bébé.

L’objectif est de rendre moins douloureuse une séparation inévitable pour des raisons médicales et de rassurer les mamans.
(Service gratuit – enregistrement sur clé USB et remise aux parents à la sortie)

Les suites opératoires

En général, la patiente est hospitalisée pendant environ 5 jours et va bénéficier de pansements tous les 2 jours après l’intervention chirurgicale. Il s’agit d’une intervention se compliquant rarement : une attention particulière devra être portée à la douleur et à la prévention des phlébites.

Vous êtes enceinte et désirez faire votre suivi avec GynécoMarseille ?

bébé après un accouchement voie basse

L'accouchement

Comment se déroule l'accouchement ? Quelles en sont les étapes ?
femme qui fait son suivi de grossesse

Suivi de grossesse

Comment se déroule le suivi de grossesse ? Quels sont les RDV à prendre ?

Les précautions

Quelles sont les précautions à prendre pendant la grossesse ?