www.gynecomarseille.com

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse

 

90 à 95 % des femmes enceintes sont immunisées contre le virus de la varicelle ce qui réduit ainsi fortement le risque de survenue pendant la grossesse. Le risque est de 1 à 7 pour 10 000 grossesses et de 1,5 pour 10 000 pour le zona (même virus que la varicelle) qui lui est sans risque.

 

Il existe deux zones de risque +++ :

 

-      -  Avant 20 semaines d’aménorrhée : Syndrome de Varicelle Congénitale (1 à 2 %)

-      -  En fin de Grossesse (éruption 5 jours avant à 2 jours après l’accouchement :   risque  de Varicelle Néonatale (25 à 50%) qui a une mortalité élevée (30%)

 

L’incubation est de 15 jours en moyenne lorsqu’un contact a eu lieu avec une personne présentant une varicelle, pour quelqu’un qui n’a jamais eu la varicelle. Il est important de savoir si la femme enceinte a eu une varicelle dans son enfance.

 

L’éruption est caractéristique pour le diagnostic et le dosage des anticorps dans le sang sera positif 3 à 5 jours après l’éruption.

 

Lorsqu’une varicelle est diagnostiquée ou suspectée avant 20 semaines, une surveillance échographique spécialisée sera nécessaire recherchant des anomalies cérébrales, des anomalies de l’œil ou des membres. Une IRM permettra également de retrouver ces anomalies et de faire un pronostic.

 

Une amniocentèse peut permettre ce diagnostic de varicelle congénitale. Elle doit être effectuée 4 à 8 semaines après l’infection. Malheureusement il existe 5% de faux négatifs.

 

Lorsque la varicelle survient en fin de grossesse il faut réaliser une tocolyse (blocage des contractions utérines ) pour gagner 5 à 8 jours tout en proposant un traitement par Aciclovir en IV pendant 5 à 6 jours surtout si il y a un risque imminent d’accouchement.

L’enfant sera également traité à la naissance.

 

 

Retour
  • Prendre rendez-vous avec un spécialiste

  • Tél. : 04.91.75.86.70
  • Email :
  • Facebook Twitter Google+

Gynéco Marseille : Varicelle et grossesse