Gyneco Marseille : Examen postnatal (dans les 8 semaines qui suivent l'accouchement)

Examen postnatal (dans les 8 semaines qui suivent l'accouchement)

L’examen postnatal est obligatoire et peut être réalisé par un médecin spécialiste ou non (décret n° 92-143 du 14 février 1992) ou par une sage-femme si la grossesse a été normale et si l’accouchement a été eutocique (loi n° 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, titre VI, article 101).

Cette rencontre permet de discuter avec la femme du vécu de l’accouchement et des suites de couches et des éventuelles complications en période postnatale.

La femme doit être encouragée à parler de la qualité des relations avec l’enfant et de toutes les questions qui la préoccupent comme le sommeil, l’alimentation, les pleurs de l’enfant, etc.

Les signes évocateurs d’une dépression du post-partum, en particulier chez les femmes ayant présenté une dépression pendant la grossesse ou lors d’une grossesse précédente (utiliser l’instrument EPDS), doivent être recherchés. Dans ce cas, la qualité de l’environnement affectif doit être explorée avec la mère, ainsi que l’existence de supports pour les soins quotidiens auprès de l’enfant (conjoint, grands-parents, etc.).

Des questions sur l’intimité du couple comme la reprise des rapports sexuels doivent être abordées ainsi que les difficultés éventuelles.

La consultation doit être l’occasion de faire un examen gynécologique, de réaliser un frottis de dépistage s’il date de plus de 3 ans, d’aborder le mode de contraception souhaité par la femme ou le couple, la vaccination contre la rubéole, la rééducation du post-partum (prises en charge périnéo-sphinctérienne, pelvi-rachidienne et de la sangle abdominale) après évaluation du plancher pelvien, de la ceinture abdominale et du rachis et évaluation de la douleur dans chacun de ces domaines.

 


Retour Nous contacter
Examen postnatal (dans les 8 semaines qui suivent l'accouchement)