www.gynecomarseille.com

Diabéte Gestationnel

Selon les nouvelles recommandations nous préconisons le dépistage du diabéte gestationnel en présence d'au moins un des critéres suivants:

- Age maternel supérieur à 35 ans

- Indice de masse corporelle ( IMC ) > 24 kg/m2 (surpoids)

- Antécédents de diabète chez les apparentés du 1° degré, antécèdent personnel de diabète gestationnel ou d'enfant macrosome (poids de naissance supérieur à 4Kgs).

 

La décision de dépister ou de ne pas dépister doit cependant faire l'objet d'une évaluation et d'une information individuelle de chaque femme. Ces critères ressortent d'un consensus, et ils pourront être modifiés au regard de nouvelles données.

 

 

Le diabète de type 2 (en-dehors de la grossesse) est de plus en plus fréquent et souvent méconnu chez beaucoup de femmes avant leur première grossesse.

Il faut donc dépister ces diabètes types 2 aussi tôt que possible dans la grossesse par une glycémie à jeûn, prescrite dès la première consultation.

 

Pour le dépistage du diabète gestatonnel, nous privilégions la méthode en un temps recommandée par l'OMS. Elle est réalisée au cours du deuxième trimestre et consiste en l'ingestion de 75 grammes de glucose sous forme de sirop, avec mesure de la glycémie par prise de sang à jeûn, puis 1 heure et 2 heures après l'ingestion.

Le diagnostic pour le diabète gestationnel est retenu si une valeur est moins pathologique.

 

Le traitement spécifique du diabète gestationnel (diététique, auto surveillance glycémique, l'insulinothérapie si indiquée) réduit les complications périnatales sévères, la macrosomie fœtale et la pré-éclampsie par rapport à l'abstention thérapeutique, sans majoration des risques de césarienne.

L’auto surveillance glycémique est recommandée entre quatre et six fois par jour et doit être poursuivie jusque dans le post-partum immédiat.

La prise en charge diététique est la pierre angulaire du traitement du diabète gestationnel. L'apport calorique doit être déterminé individuellement selon l’IMC avant la grossesse, la prise de poids durant la grossesse et les habitudes alimentaires. Une restriction calorique est indiquée en cas d'obésité.

En l'absence de contre-indications obstétricales, une activité physique régulière est recommandée (par exemple la marche pendant 30 minutes trois à cinq fois par semaine).

L'insuline doit être envisagée si les objectifs glycémiques ne sont pas atteints après sept à 10 jours de régime et le schéma d'insulinothérapie est adapté en fonction des profils glycémiques.

 

Une bonne prise en charge du diabète gestationnel permet de diminuer les complications obstétricales et materno-foetales (hydramnios,macrosomies et détresses néonatales).

Toutefois ce dépistage n'est pas parfait et peut parfois être faussement positif ou négatif.

 

Retour
  • Prendre rendez-vous avec un spécialiste

  • Tél. : 04.91.75.86.70
  • Email :
  • Facebook Twitter Google+

Gynéco Marseille : Diabéte Gestationnel