www.gynecomarseille.com

Chirurgie pour incontinence urinaire d'effort

DEFINITIONS

L’incontinence urinaire d’effort survient à la toux, au rire, lors d’un effort plus ou moins important en fonction de la sévérité de l’incontinence. Il s’agit d’une déficience des tissus de soutien du périnée qui participe à la continence de la vessie. Les causes sont communes au prolapsus génital, les deux pathologies sont donc souvent associées.

L’incontinence urinaire par impériosité est caractérisée par la perte involontaire d’urine précédée d’un besoin urgent et irrépressible d’uriner, aboutissant à une miction ne pouvant être différée. Elle est associée très souvent (mais pas toujours) à une contraction involontaire de la vessie ou instabilité vésicale. Les causes sont complexes et nécessite un bilan complet.

L’incontinence urinaire mixte est définie lorsque les deux types de symptômes coexistent. Souvent un des types de symptômes est plus gênant que l’autre pour la patiente. Dans ce cas, il est important de l'identifier, de façon à cibler les investigations diagnostiques et la thérapeutique. Quel que soit le type d’incontinence urinaire, le bilan gynécologique et urologique (bilan urodynamique) doit être réalisé avant d’entreprendre un projet thérapeutique qui devra correspondre au mieux à la patiente.

 

TRAITEMENTS

Rééducation périnéale par contraction périnéale, par biofeedback (électrostimulation de la vessie).

Médicaments qui inhibent la contraction vésicale (anticholinergiques).

Chirurgie : par mise en place d’une bandelette prothétique qui jouera le rôle de tissu de soutien notamment lors des incontinences urinaires d’effort. Cette intervention nécessite 1 à 3 mini incisions au niveau périnéal et peut être réalisée sous anesthésie générale ou locorégionale (rachianesthésie). L’hospitalisation varie de 1 journée (ambulatoire) à 24 heures.

 

 

 

 

Bandelette sous urétrale

 

Indications: 

 

Incontinence urinaire d'effort confirmée par bilan urodynamique

 

Technique opératoire:

 

- Voie d'abord privilégiée : Voie vaginale (une mini incision vaginale)

- Type d'anesthésie : anesthésie générale ou anesthésie loco régionale (rachi anesthésie)

- Durée opératoire moyenne habituelle : 20 min

- Durée salle de réveil : 2H

 

Bilan pré opératoire:

 

- Consultation d'anesthésie et bilan biologique

- Bilan urodynamique

 

 

Hospitalisation Clinique Bouchard:

 

- Ambulatoire

- Soins spécifiques : vérification de la miction avant la sortie

- Durée d’hospitalisation moyenne habituelle : une journée

- Prescription de sortie : antalgiques simples

 

 

Consignes post-opératoires

 

- Repos à domicile: quelques jours

- Durée arrêt de travail : 7 à 15 jours selon le métier exercé

- Reprise des rapports : 1 mois

- Baignade, sport : 1 mois

 

 

Continuité des soins, contact en cas d'urgence:

 

- Cabinet : 04.91.75.86.70

- Clinique Bouchard (nuit, we, jours fériés) : 04.91.15.90.01 / 04.91.15.90.18 / 04.91.15.90.25

 

 

Visite post opératoire:

 

- Délai : 1 mois

- Contrôle des cicatrices, remise et explications des comptes rendus opératoires et résultats, organisation du suivi

Retour
  • Prendre rendez-vous avec un spécialiste

  • Tél. : 04.91.75.86.70
  • Email :
  • Facebook Twitter Google+

Gynéco Marseille : Chirurgie pour incontinence urinaire d'effort