www.gynecomarseille.com

Alimentation et compléments nutritionnels

Alimentation et compléments nutritionnels

Une alimentation saine, variée et équilibrée est recommandée durant la grossesse.

En cas d’alimentation variée et équilibrée, aucun complément alimentaire multivitaminé n’est nécessaire. Seul l’acide folique est à conseiller systématiquement. L’utilisation du guide « La santé vient en mangeant » de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé est recommandée.

Complément à conseiller systématiquement : l’'acide folique

Les femmes enceintes (et celles qui ont un projet de grossesse) doivent être informées que l’'acide folique en complément nutritionnel, 28 jours avant la conception et jusqu’à 12 semaines de gestation, réduit le risque de malformation du tube neural (anencéphalie, spina bifida). La dose recommandée est de 400 microgrammes par jour . La supplémentation systématique en folates pendant la suite de la grossesse n'’a pas démontré son intérêt (grade B).

Il est inutile de proposer de façon systématique des compléments en fer aux femmes enceintes. Ils ne profitent ni à la santé de la mère ni à celle du foetus et peuvent avoir des effets indésirables pour la mère . Dès le début de la grossesse, le recueil d'’information doit permettre de repérer les carences en fer.

’L'apport de vitamine D durant la grossesse réduit les hypocalcémies néonatales. La vitamine D est prescrite systématiquement aux femmes qui s’'exposent peu au soleil ou en cas de port de vêtements couvrants ou de faible apport alimentaire et pour les grossesses qui se développent en hiver. Dans ces cas, une dose unique de 100 000 UI administrée au début du 6e ou 7e mois est recommandée lorsque la supplémentation n’a pas été entreprise dès le début de la grossesse.

Il n’y a pas d’arguments pour proposer systématiquement une supplémentation en fluor ou en zinc. L’intérêt des compléments alimentaires multivitaminés n’a pas été évalué, les dosages étant extrêmement variables selon les préparations.

La vitamine A (pour une dose supérieure aux apports conseillés soit 700 microgrammes équivalent rétinol par jour) peut avoir des effets tératogènes (malformations). Le foie et les produits à base de foie peuvent contenir de grande quantité de vitamine A et les femmes devraient éviter de les consommer.

Retour
  • Prendre rendez-vous avec un spécialiste

  • Tél. : 04.91.75.86.70
  • Email :
  • Facebook Twitter Google+

Gynéco Marseille : Alimentation et compléments nutritionnels